Histoire, Chemin de fer, Politique, Guerre, Géographie, Guerre mondiale, 1942, allemande, annexion, barbarrossa, barberousse, camps de concentration, détention, esclavage, esclaves, militaire, occupation, opération, orgine, polonais, prisonniers, provenance, russes, sources, territoire, travail forcé, ukrainiens, victimes, wagons

Trou de mémoire

Dominique Hennequin

Coproduction Nomades TV, France 3 Lorraine, GIE Lorraine Télévisions, Histoire, Mirabelle TV

2012

52 minutes

Français

Tous publics

Documentaire

Synopsis

Ce film raconte une page d’Histoire oubliée, un « trou de mémoire » collectif. Qui se souvient qu’en 1942, un habitant de Moselle sur sept est un homme ou une femme d’origine russe, polonaise ou ukrainienne ? Prisonniers de guerre lors de l’opération Barbarossa ou familles raflées par l’occupant nazi, cette main d’œuvre venue de l’Est doit soutenir l’effort de guerre allemand en Moselle annexée. Travailler comme des esclaves, à condition d’avoir survécu au long voyage en wagon à bestiaux sans eau ni nourriture jusqu’au Ban St Jean, près de Boulay, l’un des 250 camps du département. Dans ce camp de transit où passeront 300 000 prisonniers, la faim, le froid et le typhus achèvent les plus faibles. Un immense charnier témoigne de milliers de victimes. A sa façon, cette tragédie est un écho tourmenté de la propre tragédie des Mosellans, celle de la seconde Annexion et de ces 450 000 Mosellans devenus allemands et nazifiés de force. En filmant les traces des camps, en donnant la parole aux témoins, en accompagnant les familles, ce film va combler ce trou de mémoire et redonner un visage aux 20 000 victimes estimées.

Bande-Annonce

Aucune ressource

  • Demander un visionnage pour organiser une projection